Bénévoles

Le bénévolat de compétences

NTIC, communication, droit, enseignement à distance, informatique, gestion, ressources humaines… les organisations sans but lucratif ont besoin de nombreuses compétences pour développer leurs projets. Un bénévole peut mettre – avec ou sans l’aide de son employeur éventuel – ses compétences professionnelles au service du secteur associatif pour une mission ponctuelle ou un engagement à plus long terme.
Certaines entreprises, grands groupes mais aussi PME-PMI, ont développé des programmes proposant aux associations, ONG, fondations… les compétences de certains de leurs collaborateurs. Si ce type de dispositif n’existe pas dans son entreprise, un bénévole a la possibilité d’initier un tel programme.

Un tremplin en période de chômage

De 18 à 20% des bénévoles sont demandeurs d’emploi. Selon une étude de France Bénévolat publiée en 2008 (accessible ici), les motivations premières des demandeurs d’emploi qui veulent faire du bénévolat sont notamment la recherche d’un lien social et le désir d’être utile à la société. Une activité bénévole permet également de retrouver la satisfaction d’entreprendre, d’exercer une activité, de sortir de l’isolement.
Elle contribue au soulagement des diverses souffrances ou des troubles psychiques et physiques que peut générer le chômage. Sous certaines conditions, il existe également une fonction de préformation ou d’expérience pratique; le bénévolat peut également être une voie pour tisser des contacts utiles pour retrouver un emploi.

Des expériences pour les jeunes diplômés

Les compétences acquises par les bénévoles étudiants (relationnel, confiance en soi, capacité à prendre du recul…) sont une chance pour les recruteurs. C’est le message que souhaite diffuser en 2011 l’Association de la fondation étudiante pour la ville (AFEV) qui propose chaque année à environ 7.000 étudiants bénévoles de s’engager au service d’actions de soutien scolaire dans les quartiers. « 61% des recruteurs estiment les activités hors diplôme, comme les expériences associatives, mal valorisées par les employeurs comme par les jeunes diplômés », note l’association dans une étude publiée en décembre 2010. Actuellement, 44 universités sont partenaires de l’AFEV afin d’inciter les étudiants à faire valider leurs expériences bénévoles. Cf. également Système européen de transfert et d’accumulation de crédits (ECTS) et Valorisation des acquis de l’expérience (VAE).

Avantages à être bénévole

  • Acquérir de l’expérience et de nouvelles compétences ;
  • Exercer ses talents et ses compétences ;
  • Rester actif ;
  • Découvrir de nouveaux centres d’intérêts ;
  • Apporter son appui à une cause qui tient à cœur ;
  • Aider les autres et redonner à la collectivité une partie de ce que l’on en a reçu ;
  • Faire des rencontres enrichissantes, développer son réseau ;
  • Créer des liens d’amitié ;
  • Apprendre à mieux comprendre les gens ;
  • Valoriser ses expériences ;
  • Se sentir utile et valorisé ;
  • Développer sa confiance en soi et l’estime de soi ;
  • Changer les choses dans la vie de quelqu’un qui en a besoin ;
  • Éprouver un sentiment de satisfaction personnelle.
Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s